Roman·Saga

Journal d’une princesse, tome 1 : La grande nouvelle, Meg Cabot

Bonjour tout le monde !! 🤗

J’espère que vous allez bien aujourd’hui en cette journée 😍 De mon côté ça va, je travaille parce que bon pas le choix haha ! Je lis aussi car rien de tel pour se détendre après une journée passée sur les écrans 😊

On se retrouve pour une nouvelle chronique. Pour ceux qui me suivent depuis très longtemps vous savez que j’aime particulièrement l’auteur Meg Cabot. Je vous avais déjà chroniqué quelques romans d’elle que vous pouvez retrouver juste ici : chroniques romans de Meg Cabot.

J’ai découvert cet écrivain au travers de la saga très connue Journal d’une princesse. De nombreuses fois j’avais parlé de les relire car elle reste un souvenir mémorable et surtout un appui profond dans ma vie d’adolescente. Je n’avais jamais pris le temps de m’y replonger. Et là par des jolies coïncidences du destin, j’ai trouvé que c’était l’occasion parfaite pour les relire. Au moment où j’écris ces lignes je suis au milieu du tome 2. J’ai décidé de chroniquer les tomes un par un donc vous pourrez connaître mon avancée.
En passant je fais un coucou et un bisous à cocomb3 avec qui j’ai beaucoup discuté des aventures de Mia 🤗🥰

Résumé :

Auteur : Meg Cabot

Genre : Jeunesse, Romance, Chick-lit

Édition : HarperCollins

Année : 2009

Nombre de pages : 320 pages – ebook

Titre original : The Princess Diaries

Fait partie de la saga Journal d’une princesse

La vie de Mia est celle d’une collégienne comme les autres jusqu’à ce qu’une nouvelle fasse tout voler en éclats : son père est en fait le Prince de Genovia, la voici donc devenue Mia, princesse héritière !

Mon avis :

Petite particularité pour ce livre, je l’ai lu en VO. C’est la première fois de ma vie que je lisais un livre en anglais. Si vous vous souvenez bien, cela faisait partie de mes souhaits pour l’année 2021. Il y aura au moins un objectif de réussi 😅 Quand j’aurai lu plus de livres en VO je vous ferai un article mais pour tout vous dire j’ai tenu un classeur où dedans je notais tout le vocabulaire que je ne connaissais pas pour m’améliorer. La plume est très fluide et les mots relativement simples donc ça s’est plutôt bien passé et j’ai pu lire les 320 pages assez rapidement. C’est le type de lecture tellement agréable où l’on se sent bien dedans, comme une couverture et une boisson chaude quand on a froid.

Étant donné que c’est une relecture, c’est bien la preuve que j’apprécie cette lecture. Mia, de son vrai nom Amelia Thermopolis est une adolescente de 14 ans qui découvre qu’elle est la princesse de Genovia, une principauté entre la France et l’Italie. Elle tient un journal intime où elle y raconte ses aventures en tant que jeune fille et princesse.
De mes souvenirs, j’ai commencé cette saga en étant au collège et je me suis beaucoup retrouvée en elle. Non pas pour le côté princesse, on n’est pas ici dans un conte de fée, mais pour son côté adolescente. Elle y raconte ses déboires amoureux où elle n’a jamais eu de copain, ses galères en classe, ses amis, sa famille et ses complexes. D’une manière ou d’une autre, tout à chacun peut se retrouver dans ce qu’elle raconte.

Il m’a été très utile plus jeune, c’était mon compagnon de route et de vie. Cette saga est pour moi une merveille. Je ne suis sûrement pas objective vu que je l’ai lu plusieurs fois et presque toute la saga. Il ne me manque que le tome 11 qui est sorti des années plus tard. Pour la petite anecdote, Meg Cabot avait dit qu’elle n’écrirait que 10 tomes, laissant Mia faire sa vie comme elle l’entendait par la suite. Je m’en rappelle j’avais été dégoûtée, mais finalement c’est un bon choix. Ça évite de « gâcher » le personnage. Il y a pas mal de hors-série qu’elle a écrit donc j’ai le temps avant de terminer.

Pour ce qui est du tome 1, on découvre très rapidement les personnages qui vont accompagner Mia : sa mère avec qui elle vit, son chat Fat Louie, son père le prince de Genovia, sa Grand-Mère, Mr. G le prof de maths, son crush Josh Rishter (mec populaire et sportif par excellence), les pestes de l’école, sa meilleure amie Lilly, le beau Michael, et ses autres copines. Elle raconte au jour le jour voire même heure par heure son quotidien et les différentes étapes dans lesquelles elle passe. C’est très bien fait et très crédible. Je me rappelais des grandes lignes mais cela reste un plaisir de (re) découvrir.

À propos, je viens de voir que sur son site internet, pendant le premier confinement elle avait écrit des aventures de Mia en temps de pandémie ! Bon bah vous savez que je vais aller les lire dès que possible 😉 C’est en accès libre juste ici. C’est une saga qui a quand même fêté ses 20 ans et qui a été traduit dans plus de 38 pays, c’est dingue quand même 😱

La grande nouvelle est le premier tome de la saga Journal d’une princesse qui a fait connaître Meg Cabot dans le monde entier. Grande réussite, elle permet d’aborder des sujets importants de l’adolescence puisque beaucoup de jeunes s’y reconnaîtront : les déceptions amicales, les disputes, l’école, la popularité, le regard des autres, les complexes, les sentiments amoureux, la relation parents-enfants, etc. le tout vu par un regard d’adolescente apprenant qu’elle est princesse.
Que ce soit pour lire ou pour offrir à un jeune, je ne peux que vous recommander cette série. Détente et feel-good assuré !

Et vous, vous avez lu ce livre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à me dire tout cela dans les commentaires ⬇️

Sur ce, moi je vais retourner à ma lecture du tome 2 ! Je vous souhaite un très agréable week-end et une bonne semaine à venir 😘

Laure

39 commentaires sur “Journal d’une princesse, tome 1 : La grande nouvelle, Meg Cabot

  1. Super chronique ! Et merci d’avoir mis le lien sur les aventures de Mia en temps de covid, je ne savais pas que ça existait, mais je le lirai une fois la relecture de la saga finie (au cas où il y aurait des spoilers ou des allusions aux livres) 🙂 D’ailleurs, à ce sujet, je n’ai pas non plus lu le tome 11. En fait j’étais complètement passée à côté de sa sortie (j’ai appris qu’il était sorti plus d’un an après) donc j’ai décidé de ne pas le lire, surtout que je me suis dit que ce livre 11 était peut-être plus « commercial » que les autres (quand une saga marche bien on continue d’écrire des tomes…) Et puis personnellement, j’ai trouvé les premiers tomes de la saga meilleurs que les derniers. Je ne me souviens plus pourquoi, mais les derniers livres m’avaient moins plu (peut-être que je changerai d’avis lors de ma relecture).

    Pour en revenir au tome 1, je l’ai fini hier et j’ai également adoré ma relecture ! Je n’avais pas le même regard qu’à l’époque sur l’histoire : avant je m’identifiais beaucoup à Mia qui, comme tu l’as très bien dit dans ta chronique, a des problèmes comme toutes les autres filles de son âge. Mais aujourd’hui j’ai plus été touchée, voire même un peu nostalgique. Au final j’ai trouvé Mia très idéaliste (elle va pouvoir sauver pleins de baleines avec les 100 dollars par jour de son père !), et c’était rafraichissant. Elle était même un peu naïve par moments, j’ai trouvé (quand elle croit que Josh « a lu dans son âme » à la parfumerie et qu’il l’aime pour ce qu’elle est). Et puis j’ai beaucoup aimé la voir s’affirmer, entourée de ses amis. J’ai aussi aimé revoir Tina. Je l’avais complètement oubliée avant que tu ne me rappelles son existence la semaine dernière (!) mais au final elle a un certain charme. Elle est timide, moins exubérante que Lilly mais tout aussi attachante. Et puis que dire de Michael ? Je l’aime toujours autant ! Ce qui m’a le plus donné le sourire, c’est qu’il a essayé de faire comprendre à Mia qu’elle lui plaisait, mais elle n’a rien vu (je pense notamment à la chanson qu’il a écrit à la fin. C’était marrant).

    Voilà pour mon avis, et désolée pour ce message un peu (trop) long 😅 J’ai aussi enchainé sur le tome 2, c’est très addictif. Personnellement je ne chroniquerai pas cette saga (en tout cas pas tome par tome) mais j’en parlerai dans mes bilans et je continuerai de suivre sur ton blog ton avancée dans la saga 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup !! 🥰 Je n’ai pas non plus lu les aventures pendant le premier confinement car je préfère attendre comme toi d’avoir tout relu au cas où il y aurait du spoil sur le dernier tome que je n’ai jamais lu 😉 Le tome 11 je ne l’ai jamais lu car comme toi je n’étais pas au courant de sa sortie, Meg Cabot avait toujours dit qu’elle s’arrêterait au tome 10 mais finalement il y a pas mal de hors-série. Je ne sais pas si c’est purement commercial (sûrement) mais je pense aussi qu’elle doit beaucoup aimer ce personnage de Mia qu’elle a créé et donc qu’elle a du mal à s’en séparer. Pour ma part je pense le lire mais d’ici à ce que j’y sois rendue il y a pas mal de temps !

      Je me suis identifiée par procuration, c’est-à-dire que je me suis revue plus jeune en train de m’identifier à Mia et de me dire que finement je ne devais pas être la seule personne au monde à vivre un quotidien d’adolescente lambda.
      Michael je l’adore aussi !!!! Il est génial 😍 quand j’étais plus jeune je voulais un mec comme ça, il est super intelligent et en même temps ce n’est pas le mec populaire comme Josh, hautain et malsain ! Tina je l’adore et Lilly en relisant je me suis dit que c’était une personne vraiment très engagée dans les causes et les luttes de notre société : le racisme, les inégalités sociales, le féminisme, la place de la femme, etc. mais vu par les yeux d’une adolescente.

      Non ne t’excuse pas j’adore discuter de Mia avec toi !! 😍 J’ai bientôt terminé le tome 2 et comme tu dis c’est très addictif. Je ne pense pas enchaîner directement avec le tome 3 de la saga mais alterner avec d’autres romans entre comme ça je profite toujours autant, je savoure ! 😊 Je suivrai tes aventures dans tes bilans lecture et sur Livraddict 😉 Bisous 😘

      Aimé par 1 personne

      1. Pour les hors-séries, je pense effectivement que l’auteure a eu du mal à laisser partir Mia, et c’est totalement normal, vu tout le temps qu’elle a dû passer à écrire ses aventures ! Et de toute manière les hors-séries sont toujours sympa à lire plus tard quand on veut se replonger dans un univers qu’on aime.

        Oui voilà, tu as mis les mots sur ce que j’ai ressenti : je me suis aussi revue à cette âge et relire a permis de prendre du recul ! Michael est parfait, il n’y a pas d’autres mots (par contre, c’est sûrement mon côté cynique qui parle, mais généralement les grands-frères ne tombent pas amoureux des amies de leur petite soeur…C’est plutôt l’inverse 😉 )
        Concernant Lilly, c’est vrai qu’elle est super engagée dans la société, mais personnellement elle m’a moins plu qu’à l’époque car elle est très (voire trop) imposante et Mia est plus en retrait avec elle.

        Tu as raison, mieux vaut savourer la saga car après tout il n’y a que 11 tomes, et on arrivera bientôt à la fin (à moins de relire encore une fois tous les tomes) 😉 Bisous !

        Aimé par 1 personne

      2. C’est marrant quand même de s’attacher autant à un personnage qu’on a créé soi-même de toute pièce ! Les hors-séries ne sont pas tous traduits en français donc ça m’obligera à les lire en VO 😊

        Dans le tome 2 Mia tombe amoureuse de Michael donc finalement ça s’équilibre bien par la suite 😉
        Dans le 1 oui Lilly s’impose et donne son avis sur tout, quitte à blesser Mia qui ne lui dit pas forcément qu’elle a besoin elle aussi de s’affirmer avec sa personnalité. Ça montre bien qu’à l’adolescence on peut être en désaccord avec ses amies sans pour autant briser des amitiés, et puis parfois on doit s’éloigner quand on ne se correspond plus… pour parfois se retrouver plus tard. Cette amitié avec Tina rééquilibre bien. Mais je reconnais que plus jeune ça m’avait moins frappé. La relecture a cet intérêt 🙂

        Je suis certaine que dans ma vie je relirai encore et encore cette saga ^^

        Aimé par 1 personne

      3. Je ne savais même pas que les hors-séries n’étaient pas tous traduits ^^ Parce que j’en ai déjà chez moi et ils sont en français. Ceci dit, c’est pas plus mal qu’ils restent en VO comme ça ce sera une occasion d’améliorer son anglais !

        Disons que la relecture permet de voir les choses différemment 😉 Parce que pour le coup il y avait quand même un déséquilibre dans la relation Lilly-Mia qu’on avait pas forcément vu lors de la première lecture. Mais ce que j’ai beaucoup aimé, c’est la manière assez naturelle dont elles se sont réconciliées à la fin du tome (c’est là qu’on reconnaît les belles amitiés) !

        Ca ne m’étonnerait pas, c’est une lecture tellement agréable ! Maintenant il faut apprendre une autre langue étrangère (je ne sais pas si tu en parles une autre à part l’anglais ?) comme ça dans 5-10 ans tu relis la saga mais dans une autre traduction 😀

        Aimé par 1 personne

      4. Peut-être que d’autres sont traduits, en fait j’ai juste regardé sur Livraddict et sur le site de Meg Cabot. En tout cas dans mes bibliothèques je ne les ai pas tous vu ni lu. Améliorer son anglais en lisant les aventures de Mia je ne peux que valider 😉

        Oui on a des réconciliations qui sont crédibles, certes ça arrive vers la fin mais cela montre qu’elles sont vraiment amies et peuvent se soutenir dans tous les moments. J’avais un peu oublié le comportement de Lilly des premiers tomes, je me rappelle plus du milieu/fin de la saga.

        J’avais appris l’espagnol au collège, lycée et première année de fac mais depuis ce sont vraiment des souvenirs lointains 😂 et toi ?

        Aimé par 1 personne

      5. On se complète, parce que j’ai surtout des souvenirs de Lily dans les premiers tomes et moins dans les derniers 🙂 Et même concernant l’histoire en général, j’ai de meilleurs souvenirs du début que de la fin, je pense d’ailleurs que je pourrais être surprise durant la suite de ma lecture (par exemple, en ce qui concerne le tome 2, j’avais complètement oublié cette histoire d’interview) !

        J’avais pris allemand, au collège, lycée et première année de fac (comme toi ^^). Je m’en souviens encore vaguement mais pas au point de me lancer dans une lecture en VO 😉

        Aimé par 1 personne

      6. En fait à nous 2 on serait capable de reconstituer la saga en entière qu’avec nos souvenirs 😂 moi j’avais oublié que le père de Mia côtoyait autant de mannequins ! Et quand j’ai lu le tome 2 ça m’a fait rire car souvent Mia s’en moque.

        C’est exactement pareil pour moi, je m’en souviens un peu. Il me reste des traces et des bases mais pas assez pour lire le livre en entier en VO. Déjà qu’en anglais cela me demande un certain effort alors que je suis censée mieux maîtriser donc j’ai peur qu’en espagnol ça me dégoûte de lire dans cette langue 🤔 pour l’instant je vais m’arrêter à l’anglais ça sera déjà une bonne première étape.

        Aimé par 1 personne

      7. Exactement !! J’avais aussi oublié toutes les fréquentations du père de Mia, et c’est vrai que c’est marrant car je m’attendais à ce que Mia soit outrée par son attitude ^^ Du coup ça rajoutait un peu de légèreté à l’histoire. Par contre je n’ai pas oublié qu’il avait peur de sa propre mère (je me rappelais les fois où Mia évoquait l’enfance de son père, comme quoi il était enfermé dans le donjon dans le noir quand n’était pas sage), et ça c’est tout aussi drôle 😉

        Oui voilà, et au pire si tu veux travailler ton espagnol tu peux toujours regarder des séries/films etc si le cœur t’en dit, je pense que ce serait tout aussi instructif que de lire en VO (on varie les plaisirs) 🙂

        Aimé par 1 personne

      8. Oui oui oui le papa de Mia et sa Grand-Mère sont épiques 😂 même les grands parents de la maman de Mia sont pépites, je trouve qu’ils ont une certaine crédibilité, c’est vraiment bien. Mia est choquée que sa mère soit avec son prof de maths mais par contre que son père enchaîne les mannequins ça ne lui pose aucun soucis mdrr

        C’est une idée alternative pour s’y remettre gentiment, sans brusquerie et surtout sans que je finisse dégoûter de la langue espagnole 😊

        Aimé par 1 personne

      9. Ils sont plus qu’épiques même ! Très franchement ils sont en phase de devenir mes perso préférés, surtout son père ^^ Il est trop unique en son genre, il enchaine les relations mais pourtant il n’arrive pas à avoir une bonne relation avec sa mère et sa fille 😅 C’est ça le plus marrant, à croire que Lilly a raison avec toutes ses idées psychanalytiques !

        De toute manière pour apprendre une langue il faut le faire en s’amusant, parce que sinon ça devient vite une corvée et on a pas envie de s’y mettre 😉

        Aimé par 1 personne

      10. Les analyses de Lilly sont parfois perchées mais des fois quand on y réfléchit bien on se dit que ce n’est pas si débile que ça en a l’air 😂 c’est même parfois juste.

        Exactement ! Les films et les séries c’est détente, c’est parfait ! 😊

        Aimé par 1 personne

      11. Si, c’est quand même un peu perché je trouve, mais oui c’est clair que ça reste parfaitement cohérent (imagine toutes les recherches de psychanalyse que Meg Cabot a dû faire pour construire le perso de Lilly et ses parents ^^)

        Aimé par 1 personne

      12. Je ne sais pas toi mais j’aime bien quand dans des lectures légères comme celles-ci il y a quand même une partie « Ã©ducative », par exemple ici c’est Lilly avec ses analyses ou encore les anecdotes de sa Grand-Mère. C’est glissé dans l’histoire de manière discrète mais je trouve ça super.

        Aimé par 1 personne

      13. J’aime bien aussi, et puis au moins la lecture reste légère, il n’y a aucune lourdeur… Pour peu on pourrait carrément apprendre à résoudre des équations rien qu’à lire le journal de Mia, tellement elle glisse des formules mathématiques partout ^^ Et Lilly c’est toujours intéressant ce qu’elle raconte, même si c’est parfois tellement rechercher qu’il faut que je réfléchisse une ou deux secondes pour voir où elle veut en venir 😅
        Et puis ce qui est super aussi, c’est que Mia fait beaucoup de références à des films qu’elle a vu ou à des personnalités comme Lady Diana ou Britney Spears, et ça permet de mieux la comprendre, de comprendre comment elle voudrait être etc. D’ailleurs dans le tome 1 sa grand-mère déchire sa feuille sur les femmes qui sont des modèles pour elle, et j’ai trouvé ça trop mesquin de sa part (ça ne m’étonne pas que Mia ait été indignée, en plus sa liste n’était pas si mal ^^ Il y avait Lady Diana dessus, et je trouve, contrairement à la grand-mère de Mia, que cette femme pourrait être un modèle)

        Aimé par 1 personne

      14. Les formules mathématiques parlons-en ! Quand j’étais au collège je n’avais pas vu ça donc je ne comprenais rien, et là des années plus tard il ne me reste que de vagues souvenirs 😂 Même les parents de Lilly et Michael qui analysent les parents de Mia juste par 2/3 questions posées à leur fille, ça me fait trop rire car j’imagine la scène.
        C’est bourré de références à des stars, des films et séries comme Buffy contre les vampires. Comme tu dis ça permet de dépeindre un portrait d’adolescente et de savoir ce qu’elle aime ou non. D’autant qu’on est encore à l’époque où elle n’a pas de téléphone portable donc elle communique avec ses amis par le fixe et les mails.
        Pour ce qui est de la liste des femmes qui sont des modèles pour elle j’ai trouvé ça super sympa. Surtout qu’elle expliquait pourquoi selon elle, et ça montre que chacun a ses modèles et références pour avancer dans la vie. Personne n’est plus modèle qu’un autre, c’est seulement en fonction de l’angle que l’on prend. J’ai vraiment beaucoup apprécié

        Aimé par 1 personne

      15. Idem que toi pour les formules mathématiques, je ne comprenais absolument rien à l’époque… Mais aujourd’hui ça va un peu mieux, même si c’est pas encore ça 😉
        Pour en revenir à la psychanalyse, je trouve que les parents de Lilly sont carrément caricaturés dans la saga, parce qu’ils arrivent à cerner un problème en seulement quelques questions, et ça en devient drôle, comme tu dis. Parce que même quand ils sont posés sur leur canapé, le weekend, ils psychanalysent Mia quand elle est chez eux et lisent des magazines de santé ^^
        Justement j’aime beaucoup son mode de communication par téléphone fixe (avec la ligne de Lilly qui est à chaque fois occupée quand Mia téléphone chez elle !) et par mails, ça permet à l’histoire d’être plus posée. Je pense que si tout était dans l’immédiateté, avec un téléphone portable et des réseaux sociaux, l’histoire aurait été moins bonne (ceci dit Meg Cabot a publié le tome 1 en 2000 je crois, alors toutes ces technologies-là n’existaient pas encore totalement).
        Oui voilà, qu’elle ait des modèles permet de mieux cerner sa personnalité et de mieux la comprendre. D’ailleurs, question célébrité, ça m’a fait rigoler de voir que Donald Trump a été invité au mariage de la mère et du prof de maths de Mia 😉

        Aimé par 1 personne

      16. Ça me fait trop rire ces scènes de psychanalyse car on sent la gêne de Mia et en même temps c’est cocasse 😂
        C’est pour ça que je disais ça, car je pense que dans la dernière version de Mia pendant le premier confinement elle doit utiliser les SMS et son portable. Au moins on a l’évolution technologique de notre société au travers de la saga, ça fait un peu des rappels de notre jeunesse.
        Ouiiii il y a Donald Trump !! J’ai trop rigolé car elle parle de lui comme un millionnaire mais des années plus tard il sera devenu le Président des États-Unis ! 😂 Bon après elle parle aussi de beaucoup de célébrités que personnellement je ne connais pas le moindre du monde haha

        Aimé par 1 personne

      17. Oui c’est pour ça que ca sera intéressant de lire la dernière version, parce que la technologie change, mais il y a aussi le monde qui a changé, et je pense que ça fera bizarre de la voir évoluer dans un monde qui ressemble déjà plus au nôtre (parce qu’à titre personnel je n’ai pas connu d’époque sans téléphone portable ou sans réseaux sociaux, quand j’avais l’âge de Mia ça existait déjà… Donc j’ai parfois l’impression qu’on vit dans une autre époque !)
        Si ça peut te rassurer, moi non plus je ne connais quasi aucun nom de célébrité… Mais Donald Trump c’était marrant ! Mais quelque chose me dit que si Meg Cabot avait écrit Journal d’une princesse récemment, elle n’aurait pas invité Trump au mariage de Mia, elle aurait choisi une célébrité un peu moins polémique !! Je me demande si Trump sait qu’il figure dans le récit 😉

        Aimé par 1 personne

      18. Je n’ai pas du tout regardé de résumé pour ne pas me faire spoiler mais je sais qu’elle a 26 ans et qu’elle subit le confinement 🙂 La voir adulte aussi c’est plaisant car elle se rapproche de nos âges respectifs.
        Ou alors elle l’aurait mis mais juste pour le tourner en ridicule de manière discrète 😂 après Trump est dans tellement de livres en clin d’oeil que s’il les lisait tous il serait débordé ! Déjà nous on n’arrive pas à tout lire mais lui ça serait pire 😂

        Aimé par 1 personne

      19. Ca permet surtout de la voir grandir, et de comparer celle qu’elle était à 14 ans et celle qu’elle est devenue. Et ça serait cool de voir comment ont évolué ses relations avec sa grand-mère (si elle est toujours vivante), Michael et tous les autres personnages. Par contre, le risque c’est que l’histoire perde de sa magie : à la fin de la saga (à la fin du tome 10 en tout cas) la fin est ouverte, de sorte qu’on peut imaginer tout ce qu’on veut. J’espère donc que cette suite sera à la hauteur ^^
        Possible !! De toute manière il est tellement sûr de lui, je ne pense pas qu’il a besoin de savoir qu’il figure dans l’histoire, il a déjà la grosse tête 😉

        Aimé par 1 personne

      20. J’avais oublié ce détail mais effectivement la fin du tome 10 est assez ouverte et chacun peut imaginer ce qu’il veut, même si ça va dans le happy end. Je n’ai pas encore lu le tome 11 donc je ne sais pas sur quoi Meg Cabot est allée et si c’est aussi une fin ouverte ou non. Là pour les histoires en temps de confinement c’était plutôt des mini-nouvelles pour les lecteurs.
        C’est exactement ça ! Et même à un moment Mia parle du Prince Charles ça m’a fait rire car à cette période il n’était pas encore marié 😂

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s