Roman·Saga

Journal d’une princesse, tome 5 : L’anniversaire, Meg Cabot

Bonjour tout le monde !!! đŸ€—

J’espĂšre que vous allez bien en ce vendredi matin ! De mon cĂŽtĂ© ça va, il se passe beaucoup de choses dans ma vie, des changements assez importants je trouve. Je vous en parlerai quand tout cela sera bien dĂ©terminĂ© et prĂȘt. J’ai prĂ©vu de faire un article spĂ©cial pour les petites nouvelles de ma vie ^^

Mis Ă  part ça et mes horaires effrĂ©nĂ©es de travail, je prends quelques minutes pour lire un petit peu dans la journĂ©e. Je voulais une lecture lĂ©gĂšre, pas prise de tĂȘte et surtout qui me fasse beaucoup de bien pour vĂ©ritablement faire une pause avec les Ă©crans et mon travail.
Si vous avez suivi mes articles, vous savez que j’ai lu les 4 premiers tomes de la saga Journal d’une princesse de Meg Cabot, avec mon amie et blogueuse Cocomb3. Nous avons dĂ©cidĂ© de lire la suite ensemble et donc je vous partage ma chronique du tome 5 qui se nomme L’anniversaire. Vous pouvez retrouver son article juste ici.

Résumé :

Auteur : Meg Cabot

Genre : Jeunesse, Romance, Chick-lit

Édition : Hachette (Planùte filles)

Année : 2008

Nombre de pages : 285 pages

Titre original : The Princess Diaries : Princess in Pink

Fait partie de la saga Journal d’une princesse

La vie semble sourire Ă  Mia, Ă  la fois lycĂ©enne Ă  New York et princesse hĂ©ritiĂšre de Genovia, qui fĂȘte son quinziĂšme anniversaire. Elle aime Michael, qui l’aime aussi. Elle va avoir un petit frĂšre ou une petite sƓur. Elle, qui adore Ă©crire, publie son premier article et son premier poĂšme. Donc tout va bien ? Non ! Car Michael ne semble pas du tout dĂ©cidĂ© Ă  aller au gala annuel de leur Ă©cole oĂč elle voudrait tant se rendre avec lui… Que va donc faire Mia ?

Mon avis :

Je prĂ©fĂšre le reprĂ©ciser mais c’est une relecture. Plus jeune j’ai lu cette saga plusieurs fois, parfois les tomes dans le dĂ©sordre en fonction de leur disponibilitĂ© Ă  la bibliothĂšque. L’histoire de Mia Thermopolis m’a toujours plue, Ă©mue, touchĂ©e parce que je me reconnais beaucoup en elle. Et mĂȘme aujourd’hui en ayant presque 10 ans de plus qu’elle il n’empĂȘche que les problĂšmes sont souvent universels et que des questions on s’en pose toute la vie comme le fait de devenir grande soeur, sa relation, etc.

Sur le plan de l’histoire, je n’avais pas lu le rĂ©sumĂ© car le livre que j’ai empruntĂ© Ă  la bibliothĂšque Ă©tait dans un sacrĂ© Ă©tat. La couverture est censĂ©e ĂȘtre rose et le rĂ©sumĂ© Ă©crit en blanc dessus, moi il n’y avait plus de rose. Ça avait dĂ» ĂȘtre dĂ©colorĂ© par le temps ou que sais-je đŸ€·đŸŒâ€â™€ïž On en discutait beaucoup avec Cocomb mais on ne se rappelait pas toujours de la mĂȘme chose dans la saga, parfois on se trompait de tome, on faisait des suppositions et quand on avait raison ça me faisait trop rire.

Pour garder l’authenticitĂ© de cette lecture, et afin de quand mĂȘme vous donner envie de lire ou relire cette saga, je ne vous donnerai que quelques Ă©lĂ©ments sur l’histoire. Comme les tomes prĂ©cĂ©dents, Mia Ă©crit un journal intime et c’est ce dernier que le lecteur lit. Je vous rassure elle y partage tellement toute sa vie que nous ne perdons pas une miette de ce qu’elle y raconte (pour notre plus grand bonheur croyez-moi).

Les pages se dĂ©vorent, ça se lit rapidement car nous sommes happĂ©s par ses mĂ©saventures. L’Ă©criture est trĂšs fluide, sans prise de tĂȘte et sans employer des termes que nous ne comprenons pas. Elle rappelle de bons souvenirs mĂȘme si avec le recul on aborde les choses diffĂ©remment et l’on se rend compte que Meg Cabot fait de la prĂ©vention dans son roman. Elle parle de sexualitĂ© au travers de Lilly et de la maman de Mia, les premiers rapports sexuels, le consentement et le fait de ne pas se presser. Mis au travers d’un dialogue cela permet d’avoir les rĂ©flexions de plusieurs personnages Ă  diffĂ©rents moments de l’histoire, aucun jugement n’est portĂ© mais c’est seulement dans une dĂ©marche de prĂ©vention.

Les questions d’amitiĂ© font partie de la jeunesse, chacun se cherche, se questionne, s’Ă©loigne ou se rapproche de certaines personnes partageant les mĂȘmes valeurs. On voit qu’entre Lilly et Mia beaucoup de dissidences se crĂ©ent et une forme d’Ă©loignement se dessine Ă  mes yeux entre une Lilly trĂšs engagĂ©e politiquement et pas toujours respectueuse avec sa meilleure amie Mia. Alors qu’avec Tina, plus fleur bleue, il y a des rapprochements au fil des tomes.

C’est un livre destinĂ© principalement Ă  un jeune public donc les relations amoureuses sont aussi un sujet principal. Mia considĂšre que sa Grand-MĂšre dit toujours des choses insensĂ©es, mais finalement pas tant que ça, sur l’amour, les souhaits d’une personne du couple, la confiance en soi, le partage, l’altruisme, etc. D’ailleurs souvent quand Mia dit « une princesse ne ferait pas ça » elle agit de maniĂšre juste et bien car spontanĂ©ment ce n’est pas ce qu’elle aurait fait. Elle se sent nulle, ça me touche toujours autant car Ă  son Ăąge (voire mĂȘme au mien), je le vivais aussi.

Le sujet principal du rĂ©sumĂ© est sur le bal de fin d’annĂ©e car son petit ami ne veut pas du tout y aller, perso je ne comprends pas l’engouement et limite l’hystĂ©rie de Mia de vouloir y aller. Ça ne m’a jamais tentĂ© et je n’y suis jamais allĂ©e Ă  l’universitĂ©. Ça permet de ne pas oublier qu’elle n’a que 15 ans. Pour elle, ce bal fait partie des Ă©chelons pour s’autorĂ©aliser. J’adore ce mot, il rassemble beaucoup de concepts et d’idĂ©ologie derriĂšre plus forts que dire la confiance en soi et ĂȘtre soi-mĂȘme.

L’anniversaire est un roman s’inscrivant parfaitement dans la saga Journal d’une princesse. Mia est une jeune fille allant sur ses 15 ans, qui se pose des questions sur les amitiĂ©s, les relations amoureuses et qui plus que tout veut aller au bal de fin d’annĂ©e aux cĂŽtĂ©s de Michael.

Et vous, vous avez lu ce livre ? Si oui qu’en avez-vous pensĂ© ? N’hĂ©sitez pas Ă  me dire tout cela dans les commentaires pour que nous puissions en discuter âŹ‡ïž

Pour vous dire, nous aimons tellement cette saga avec Cocomb3 que nous avons dĂ©cidĂ© d’enchainer directement avec le tome 6 😆

Sur ce je vous embrasse, je vous dis à trùs bientît et profitez du soleil qui est de retour 🌞

Laure

14 commentaires sur “Journal d’une princesse, tome 5 : L’anniversaire, Meg Cabot

  1. Tu rĂ©sumes parfaitement le roman sans rien dĂ©voiler de l’intrigue 😉 En tout cas j’adore toutes ces discussions avec toi Ă  propos de cette saga, donc je suis ravie qu’on enchaĂźne sur le tome 6 ! Pour en revenir Ă  ta chronique, ça me fait sourire que l’on ait Ă©crit la mĂȘme chose sur le gala de Mia. D’ailleurs je ne sais pas si tu as lu le rĂ©sumĂ© du livre 6 (ou s’il est aussi dĂ©colorĂ© ^^) mais les questionnements en lien avec Michael sont un peu plus poussĂ©s, et ça rejoint d’ailleurs ce que tu dis sur la prĂ©vention de la sexualitĂ©.
    Et je fais maintenant une petite digression : quand tu Ă©cris « . Ça ne m’a jamais tentĂ© et je n’y suis jamais allĂ©e Ă  l’universitĂ© » Ă  propos des bals de fin d’annĂ©e, tu veux dire que lĂ  oĂč tu Ă©tudiais il y avait des bals proposĂ©s ?! Parce que n’ai jamais connu ça, je pensais que ce n’Ă©tait que dans les Ă©tablissements amĂ©ricains ^^

    Aimé par 1 personne

    1. J’adore aussi et j’ai hĂąte que l’on discute du tome 6 😉 Alors pour mon Ă©dition de la suite non il n’est pas dĂ©colorĂ© haha mais je n’ai pas lu le rĂ©sumĂ© pour me garder la surprise donc je ne sais pas de quoi ça va parler 🙂 Mais je me souviens qu’au fil des tomes, Mia grandit et de nouvelles questions se posent comme la sexualitĂ©.
      Dans ma licence de droit oui il y en avait mais je crois que ce n’est que pour la promo de droit et pas pour les autres đŸ€” c’Ă©tait le BDE (bureau des Ă©tudiants) qui organisait. Et en Master oĂč j’Ă©tais dans une autre fac dans une autre ville il y avait ça d’organisĂ© Ă©galement pour tout ceux en droit. Perso ça ne m’a jamais fait rĂȘver. Je pense que je n’aurai pas tant apprĂ©ciĂ© que ça, mĂȘme si le concept de mettre une jolie robe de soirĂ©e peut ĂȘtre tentant haha

      Aimé par 1 personne

      1. Du coup je te laisse la surprise. De toute maniĂšre ces questionnements-lĂ  interviennent trĂšs rapidement dans l’histoire donc tu verras trĂšs vite de quoi il retourne (si ce n’est dĂ©jĂ  fait !)
        Tu vois ça m’Ă©tonne ce que tu me dis, car je n’avais jamais entendu parler de bals organisĂ©s par les bureaux des Ă©tudiants ^^ En soi ce sont des soirĂ©es qui peuvent ĂȘtre chouettes surtout si l’on est accompagnĂ©e (parce que je pense que toute seule ça ne doit pas ĂȘtre gĂ©nial). Mais ça dĂ©pend de chacun et puis Mia pour le coup elle fait trop d’histoire pour quelque chose de si peu important !

        Aimé par 1 personne

      2. Je vais continuer ma lecture ce soir 😉
        Je pense qu’aujourd’hui la dimension d’ĂȘtre accompagnĂ©e d’un cavalier est complĂštement diffĂ©rente. GĂ©nĂ©ralement les gens y vont entre amis et ceux qui sont en couple iront ensemble, encore heureux sinon je me serai retrouvĂ©e toute seule 😅 en revanche je veux bien aller aux bals avec les stars Ă  Cannes ou Monaco mdrrr

        Aimé par 1 personne

  2. Bonjour, je n’ai pas lu cette sĂ©rie, qui semble sympa, mais tout de mĂȘme des romans destinĂ©s Ă  la jeunesse ! Je n’ai jamais connu de bals de fin d’annĂ©e dans les universitĂ©s que j’ai frĂ©quentĂ©es, j’Ă©tais lĂ  pour le travail, pas pour m’amuser, mais j’ai eu une jeunesse plutĂŽt austĂšre ! C’est peut-ĂȘtre bien d’avoir un peu de lĂ©gĂšretĂ© de temps en temps dans la vie ! Bon week-end.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est destinĂ© Ă  la jeunesse oui mais finalement mĂȘme adulte c’est gĂ©nial. Dans mes universitĂ©s il y en avait mais je n’y suis jamais allĂ©e, ce n’est pas quelque chose qui me tente. Comme toi je suis lĂ -bas pour les Ă©tudes et le travail, les sorties je prĂ©fĂšre les faire Ă  ma maniĂšre et autrement. Bon week-end !

      Aimé par 1 personne

  3. Bon Jeudi A Tous
    Bon Jeudi A Tous
    “Faites-vous votre objectif de faire sourire quelqu’un ce jeudi par un petit acte de gentillesse, vous pourriez changer la vie d’une personne d’une maniĂšre que vous ne rĂ©alisez mĂȘme pas.”

    “Le moindre acte de gentillesse vaut plus que la plus grande intention.”

    “Les jeudis et matins ne se mĂ©langent pas. Rien ne va avec les matins.”

    “Une des meilleures choses que vous pouvez faire jeudi est de vous tenir pour responsable de vos objectifs.”
    bisous BERNARD

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s