Lectures

Les larmes de l’assassin, Anne-Laure BONDOUX

Hello tout le monde !! 😊

Comment allez-vous en ce samedi ? À l’origine j’aurai dû déjà être partie en vacances mais nous avons eu un petit contre-temps lié au fait que nous sommes plusieurs membres de ma famille à être malade… Tout va pour le mieux désormais pour la plupart et moi je ferai avec mais nous partons incessamment sous peu 🤗

On se retrouve donc aujourd’hui pour vous parler d’un livre que j’ai lu dernièrement et dont j’avais hâte de vous le chroniquer. C’est Les larmes de l’assassin d’Anne-Laure Bondoux. Je ne sais pas si vous connaissez cet auteur, pour ma part j’ai lu bon nombre de ses romans plus jeunes et ils ont tous été de très grands coups de coeur. En voyant celui-ci dans les étagères de la bibliothèque municipale, je n’ai pas pu résister à le découvrir.

Résumé :

L’homme et la femme Poloverdo avait un enfant qui poussait comme le reste sur cette terre, c’est-à-dire pas très bien. Il passait ses journées à courir après les serpents. Il avait de la terre sous les ongles, les oreilles décollées à force d’être rabattues par les rafales de vent, et s’appelait Paolo. Paolo Poloverdo.
C’est lui qui vit venir l’homme, là-bas, sur le chemin, par un jour chaud de Janvier. Cette fois-là, ce n’était ni un géologue, ni un marchand de voyage, et encore moins un poète.
C’était Angel Allegria. Un truand, un escroc, un assassin.

Un roman magnifique sur l’innocence et le mal, à travers le destin de trois personnages en quête de leur vérité.

Mon avis :

Ce livre est un véritable chef d’oeuvre ! C’est un immense coup de coeur !! 😍 Vraiment ! Je ne saurai que vous recommander de lire ce roman. Il se lit très rapidement, 227 pages mais une police assez grande. Les chapitres sont courts, denses, rythmées, intenses, lourds, douloureux, beaux et vivants.

L’Homme est mis en avant dans toute sa splendeur par les yeux d’un garçon prénommé Paolo. Trois personnages principaux feront de l’ensemble du roman leur beauté, ils donneront un cachet à l’histoire, un charme qui fait que malgré les actes, bons ou mauvais de chacun, on ne pourra qu’être attendri, choqué, outré ou même énervé. Malgré la cruauté des actes, des scènes (et pas forcément dans le sens gore), on est obligé d’enlever le masque du jugement.

La question posée dans ce roman est une question très difficile à répondre car la réponse dépend de chacun. Peut-on se racheter envers la vie et les autres malgré toutes les mauvaises choses que l’on a accomplies ? C’est là qu’est la balance entre Paolo, enfant incarnant l’innocence, et Angel, adulte et assassin.

Ce qui est fort c’est qu’on prend autant d’attache et d’affection à Paolo qu’à Angel et aux autres personnages. Je n’ai jamais été dans le jugement des actes de barbarie, ni dans le pardon d’ailleurs. Seulement d’être dans cette optique que les faits ayant eu lieu qu’est-ce qu’on fait ensuite ? On continue ou on fait le bien comme on peut autour de nous. C’est une belle leçon d’apprentissage. Toute la richesse de l’écriture d’Anne-Laure Bondoux est de donner une place immense à tous les non-dits, tous les sentiments, toutes les pensées à la place des mots.

Bien/mal, méchant/gentil, enfant/adulte. Le monde n’est pas aussi manichéen que ce que l’on pense et c’est bien la preuve dans Les larmes de l’assassin où tout est mélangé, formant une valse envers la Vie. Je suis ressortie de ma lecture complètement bouleversée. Elle ne laisse pas indemne c’est certain. J’ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois et j’ai même versé ma larme. J’ai fermé ce livre le coeur gros, lourd de chagrin mais remplie d’une tendresse infinie pour ces personnages et ce qu’ils nous apprennent de l’Amour.

Je ne peux que vous recommander cette lecture ! Elle a été un coup de coeur pour moi et j’espère que pour vous elle le sera également.

Et vous, vous avez lu ce roman ? Il vous intéresse ? N’hésitez pas à en discuter dans les commentaires ! 😊

Je vous souhaite un très agréable week-end et on se dit à très bientôt dans un nouvel article 😘💛

Laure

PS : Je ne sais pas si durant les deux semaines à venir je serai régulière ni même si je posterai des articles. Je serai en vacances et donc je n’aurai pas forcément du temps consacré à cela. Ne vous inquiétez pas je reviens bien vite et si jamais vous vous ennuyer le blog regorge de pleins d’articles 😉

6 commentaires sur “Les larmes de l’assassin, Anne-Laure BONDOUX

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s