Lectures

Pietr-le-Letton, Georges SIMENON

Hello tout le monde !! 😊

Comment allez-vous ? Pour ma part tout va trĂšs bien, en ce moment je suis Ă  fond sur mon rapport de stage. Je me suis enfin dĂ©cidĂ©e Ă  m’y mettre et je n’ai qu’une hĂąte c’est de terminer mais ça avance, enfin j’en suis encore Ă  la phase de recherche mais la rĂ©daction c’est plus rapide ^^

Comme je vous l’avez dit dans cet article Journal de confinement – Semaine 5, je me suis remise tranquillement et doucement Ă  la lecture. Je lisais une quarantaine de minutes chaque soir. Je me suis mise Ă  lire Maigret, je ne sais pas si vous connaissez. Mon pĂšre est un grand fan et regardait les enquĂȘtes Ă  la tĂ©lĂ©vision avec Bruno Cremer. J’en ai donc regardĂ© aussi mais je ne me suis jamais laissĂ©e tenter par la lecture de ces romans policiers malgrĂ© que j’adore ça.
Confinement oblige, je me suis dit que ça serait l’occasion de lire tout ça et de dĂ©couvrir l’Ă©criture de Georges Simenon que je ne connaissais pas mais aussi de voir comment Ă©taient racontĂ©es les enquĂȘtes.

Mon pĂšre a acquis tous les volumes de cette collection. J’ai dĂ©cidĂ©, pour plus de simplicitĂ© et aprĂšs de longues rĂ©flexions, de vous chroniquer roman par roman durant ces 10 tomes. Il y a 75 romans et 28 nouvelles et je me connais assez pour savoir que je ne vais pas tout lire en une semaine ^^ Je trouvais que c’Ă©tait le plus pertinent que de vous faire un article volume par volume. J’espĂ©rais que cela vous plaira quand mĂȘme.

Résumé :

Le commissaire Maigret, de la 1re Brigade mobile, leva la tĂȘte, eut l’impression que le ronflement du poĂȘle de fonte plantĂ© au milieu de son bureau et reliĂ© au plafond par un gros tuyau noir faiblissait. II repoussa le tĂ©lĂ©gramme, se leva pesamment, rĂ©gla la clef et jeta trois pelletĂ©es de charbon dans le foyer. AprĂšs quoi, debout, le dos au feu, il bourra une pipe, tirailla son faux col, qui, quoique trĂšs bas, le gĂȘnait. lI regarda sa montre, qui marquait quatre heures. Son veston pendait Ă  un crochet plantĂ© derriĂšre la porte. Il Ă©volua lentement vers son bureau, relut le tĂ©lĂ©gramme et traduisit Ă  mi-voix : « Commission internationale de Police criminelle Ă  SĂ»retĂ© gĂ©nĂ©rale, Paris : Police Cracovie signale passage et dĂ©part pour BrĂȘme de Pietr le Letton. »

Mon avis :

Je n’avais pas lu le rĂ©sumĂ© puisque dans le tome que j’ai il n’y a aucun rĂ©sumĂ© de chaque histoire, on va vraiment dans la pure dĂ©couverte et Ă  tĂątons. Je n’avais aucune idĂ©e de quoi aller parler l’histoire mais c’est le premier roman oĂč Georges Simenon prĂ©sente au monde le futur cĂ©lĂšbre commissaire Maigret.

J’ai eu du mal Ă  rentrer dans l’histoire surtout Ă  cause du style d’Ă©criture. L’histoire a Ă©tĂ© Ă©crite en 1931 donc vous vous doutez bien que cela change de ce que nous lisons dans le contemporain. Je n’en suis pas Ă  mon premier roman du style plus ancien puisque j’adore les enquĂȘtes et les romans policiers plus anciens notamment Ă  cause de la plume des auteurs. Ici c’est vraiment plus lent, on plante le dĂ©cor dans toutes ses coutures, on essaie de cerner le personnage tant de Maigret que l’on dĂ©couvre mais en mĂȘme temps des diffĂ©rents protagonistes.

Vers le milieu de l’histoire j’ai commencĂ© Ă  ĂȘtre accro car certes je tĂątonnais autant que le commissaire dans l’enquĂȘte mais on commençait Ă  comprendre les liens entre les personnages, et justement on cherchait ce fameux lien pour rendre coupable une personne avec des preuves suffisantes. Mon cĂŽtĂ© Ă©tudiante en droit a souri par moment avec les notions de procĂ©dures judiciaire et criminelle et la nĂ©cessitĂ© d’avoir des preuves assez consĂ©quentes et vĂ©ridiques.

Ce que j’ai apprĂ©ciĂ© c’est qu’on avance autant que Maigret, il n’y a pas d’informations qui sont cachĂ©es. Je n’ai pas rĂ©ussi Ă  trouver la solution mais je pense qu’au fur et Ă  mesure il Ă©tait possible de trouver ou d’avoir des hypothĂšses. Je n’en avais pas car je ne voyais pas du tout le pourquoi du comment mĂȘme si certains Ă©lĂ©ments me titillaient l’esprit.

Je dois reconnaĂźtre tout de mĂȘme que cette histoire et surtout son dĂ©nouement m’ont complĂštement embarquĂ©s. C’est une histoire sur la vie Ă©galement, sur des hommes et des femmes avec des intĂ©rĂȘts diffĂ©rents et c’est ce qui est fortement agrĂ©able c’est que Maigret, personnage principal, est humain avec toutes ses fragilitĂ©s, qualitĂ©s et maniĂšre d’agir ou de faire. Il ne porte pas de jugement sur chacun mais cherche juste Ă  comprendre.
J’ai mĂȘme versĂ© ma larme Ă  un certain moment de l’histoire car ça m’a fendu le coeur et c’est trĂšs rare qu’un livre me fasse vraiment pleurer.

Si jamais vous avez envie de dĂ©couvrir quelque chose de diffĂ©rent, un nouveau personnage je ne peux que vous l’encourager Ă  lire les aventures de Maigret. Il n’a rien d’un super-hĂ©ros, on peut parfois penser Ă  l’acteur dans les descriptions, on s’attache au personnage avec grand plaisir. J’ai juste envie de continuer la suite et dĂ©celer encore plus ce commissaire.

J’espĂšre que cette chronique vous aura plu et vous donnera envie d’en savoir plus.

Je vous embrasse et vous souhaite une trĂšs bonne semaine ainsi que beaucoup de courage Ă  celles et ceux qui travaillent đŸ’ȘđŸ»đŸ˜˜đŸ’›

Laure

10 commentaires sur “Pietr-le-Letton, Georges SIMENON

  1. Salut Laure! 😁
    Oh j’aime bien le fait qu’on ait toutes les infos comme le commissaire, on peut mener l’enquĂȘte de notre cĂŽtĂ© ce qui est plus immersif je trouve! Contrairement Ă  certains policiers qui nous cachent des Ă©lĂ©ments et qui sortent la solution avec des indices qui viennent de on ne sait oĂč ^^
    MĂȘme si le style d’Ă©criture peut me rebuter, ça semble ĂȘtre une lecture qui pourrait me plaire 😊
    Merci pour ta chronique 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Ça donne l’impression que nous aussi on est dĂ©tective et qu’on tente de rĂ©soudre l’Ă©nigme 🔎 Pour les policiers oĂč la rĂ©ponse arrive comme ça Ă  la fin, des fois ça tient la route et c’est super bien fait mais d’autres fois on se demande oĂč ils sont allĂ©s trouver ces indices car cela n’a ni queue ni tĂȘte 😂
      Si tu veux commencer et que tu as peur du style d’Ă©criture, peut ĂȘtre que tu peux commencer par les nouvelles au lieu des romans car ils sont bien plus courts 🙂
      Ohh tu es toujours si adorable dans tes commentaires ! Merci 😘

      Aimé par 1 personne

  2. Bon jour,
    J’avais achetĂ© les 30 volumes du Monde de Simenon, il y a un certain temps et donc je viens de lire deux volumes, chaque volume correspond Ă  trois livres … 🙂
    Je ne sais pas si je vais lire la totalitĂ© …. en gĂ©nĂ©ral, je lis peu …
    En tout c’est une super initiative de votre part d’aborder cet auteur et d’en faire des rĂ©sumĂ©s.
    Max-Louis

    J'aime

    1. 30 volumes ? C’est beaucoup mais pour 75 romans en fait ça va 🙂 Je ne sais pas non plus si je vais lire la totalitĂ©, ou du moins pas tout de suite, je vais aller Ă  mon rythme et alterner mes lectures pour ne pas me lasser.
      Merci beaucoup ! J’avais hĂ©sitĂ© et puis vu le temps que je vais mettre Ă  les lire je me suis dit que ça serait plus simple 😉
      Bonne semaine Ă  toi !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s