Films

Simone, le voyage du siècle

Bonjour tout le monde !! 🤗

J’espère que vous allez tous très bien en cette journée, de mon côté ça va. Ce week-end de 3 jours fait plaisir !

Je n’avais pas encore eu le temps de me poser et de vous écrire cet article sur le film de Simone Veil alors que cela fait déjà plusieurs semaines que je suis allée le voir. Il est toujours au cinéma donc vous aurez peut-être l’occasion de le voir prochainement s’il vous intéresse.

Bande annonce :

Mon avis :

Je ne vais pas extrêmement souvent au cinéma et quand j’y vais généralement je vais plutôt voir des films d’animation. Aller voir le biopic sur Simone Veil n’est donc pas dans mes habitudes de sortie. Et pourtant, lorsque je suis allée à Paris pour le travail, j’ai vu dans le métro l’énorme affiche pour le film Simone, le voyage du siècle. Et là, juste par l’affiche je me suis dit que je devais aller le voir. Oui « devais » comme si c’était un devoir de s’enquérir et découvrir la vie de cette grande dame. Pas besoin de la présenter, tout le monde sait qui c’est et ses combats.

Elle est notamment connue pour avoir permis la légalisation de l’avortement, de l’interruption volontaire de grossesse plus exactement. Ce n’est pas uniquement ce qu’elle a vécu. C’est une femme qui, entre autres, a survécu aux horreurs de la déportation lors de la Seconde guerre mondiale, est devenue magistrate, a lutté pour de meilleures conditions d’incarcération, qui est devenue ministre de la santé ainsi que la première présidente du Parlement européen. Rien que ça oui ! Le tout en ayant une vie de famille et une responsabilité d’améliorer le quotidien des françaises et français. Une grande dame !

Pour jouer Simone Veil, deux actrices ont été choisies : Rebecca Marder, pour Simone jeune et Elsa Zylberstein pour quand elle est plus âgée. J’ai trouvé ça bien d’avoir deux actrices car il y a deux jeux différents, deux approches qui se recoupent et s’éloignent et à l’écran le spectateur sait directement au visuel où situer l’action dans le temps. Je ne suis pas spécialisée dans le jeu d’acteur, je n’ai pas fait d’école et ne regarde pas assez de films pour y connaître les spécificités mais j’ai trouvé que c’était très bien joué. Les expressions sur le visage, les jeux de regard, les temps de pause marqués, l’allure, etc. apportent de l’humanité au scénario même quand l’histoire est sombre.

Le film n’est pas chronologique, c’est-à-dire qu’on circule dans sa vie passant de sa jeunesse, à l’écriture de ses mémoires dans sa fin de vie, à la naissance de ses enfants, à ses ambitions politiques avec son mari Antoine Veil, ou encore à son enfance ou sa période à Auschwitz. C’est un parti pris qui a fonctionné, on ne s’ennuie pas, c’est dynamique et à chaque scène était écrit en bas à gauche le lieu et la date. Automatiquement notre cerveau replaçait l’histoire dans son contexte : mai 1968, la fin de la guerre, l’élection de François Mitterrand, etc. Les couleurs des scènes changeaient en fonction de l’époque et du moment voire même du pays.

Forcément c’est un biopic et même s’il dure plus de 2h tout ne peut pas être relaté. Y sont volontairement camouflés les échecs, les difficultés qu’auraient pu rencontrer Simone Veil. Ou du moins elle est toujours présentée à son avantage même dans les moments compliqués. C’est elle le centre du film et ça ne m’a pas dérangé. En vérité, on le sait quand on va voir un film sur une personne c’est toujours pour la montrer à son avantage. Certaines scènes ne se sont probablement pas déroulées de cette façon dans la vraie vie, certains passages ont été embellis ou du moins sont passés plus rapidement. Si l’on veut être tatillon, un reproche qui pourrait être fait au film est celui de vouloir « lisser » Simone Veil et de la cantonner à des combats alors qu’elle est bien plus que cela.

Le film est dur, par moment il faut s’accrocher et j’ai versé plus d’une fois ma petite larme. À la fin du film, on entendait beaucoup de monde dans la salle se moucher, renifler et se racler la gorge. Des passages de ses écrits sont lus et avec les images en arrière-plan ça augmente les émotions.

La partie sur l’adoption de la dépénalisation de l’interruption volontaire de grossesse n’est pas centrale. C’est au début du film et j’ai regretté que nous n’assistions pas plus aux enjeux, aux débats et aux cataclysmes qui en ont suivi. Heureusement on a les discours de quelques députés à l’Assemblée nationale et la promulgation de la loi.
Si je devais émettre une critique c’est que le film occulte entièrement le sujet d’une femme au pouvoir dans un monde d’hommes, Simone Veil a dû en vivre des situations compliquées, sexistes, de rejet et où on lui fait comprendre qu’elle n’a pas sa place car la place en politique et au pouvoir c’est pour les hommes, les femmes elles doivent faire d’autres métiers ou s’occuper des enfants. Je ne dis pas que ce n’est pas dit, mais c’est souvent insinué ou mis en arrière-plan d’un autre évènement majeur alors que ça aurait pu être plus engagé, plus coup de poing sur l’intégration de la femme dans la société.

C’est sûr que si vous avez envie de vous détendre ce n’est pas le film que je recommande. Il est sérieux et a une volonté de nous instruire, de nous faire réfléchir sur des combats, des vocations, des défis à relever et que rien n’est jamais acquis. Je ne suis pas enseignante mais si je l’étais je conseillerai très fortement les jeunes à voir ce film. Il a cette mission de nous interroger, de retracer un siècle de vie passant des camps de concentration à une volonté de créer une alliance franco-allemande tout en défendant ardemment les droits des femmes. C’est un film qu’il faut voir car il a une véritable portée historique.

Simone, le voyage du siècle est un film retraçant les grandes lignes de la vie de Simone Veil. Je ne connaissais pas tout son parcours qui est inspirant et ses prises de position sur la société ne font que grandir mon admiration pour elle. Ce biopic a eu pour ambition de remplir la mission du devoir de mémoire, et c’est largement validé. Un conseil si vous allez le voir : préparez vos mouchoirs !

Et vous, avez vu ce film ? Qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à me dire tout cela dans les commentaires pour que nous puissions en discuter ⬇️

J’espère que ma chronique vous aura plu et vous donnera envie d’aller le voir si l’occasion se présente. En attendant, je vous souhaite une excellente journée et vous retrouve très bientôt dans un prochain article 🕊

Laure

Publicité

19 commentaires sur “Simone, le voyage du siècle

  1. Je regarde peu ce genre de film mais vu la vie et la personnalité hors norme de cette femme, celui-ci me tente. Dommage que Simone Veil soit lissée et que le sexisme qu’elle a vécu soit peu abordé, mais le reste de la réalisation et du jeu des actrices semblent très réussis.

    Aimé par 1 personne

  2. Effectivement, tu ne mentais pas quand tu disais que tu avais adoré ce film : tu es assez élogieuse dans ta chronique 😉 Mais ce qui est bien, c’est que tu possèdes quand même un esprit critique, et c’est dommage que l’intégration des femmes en politique n’ait, par exemple, pas été plus mise en avant… Mais rien n’est parfait ! Et c’est vraiment chouette que le film ne soit pas chronologique, sinon je pense qu’il aurait moins plu. Ca aurait été plus terne. Et peut-être que le fait d’avoir deux actrices qui jouent Simone Veil rend le récit encore plus dynamique encore.

    Aimé par 1 personne

    1. Je sais que tu attendais cette chronique depuis un petit moment, j’ai tardé car je ne savais pas quoi et comment l’écrire. J’ai vraiment adoré et en même temps il y a des choix cinématographiques qui auraient pu être différents. Il dure quand même plus de 2h donc si on rajoute d’autres scènes ça aurait fait « trop » long je pense.
      Différents acteurs en fonction des périodes (car il n’y a pas que le rôle de Simone Veil qui y a droit, son mari aussi par exemple) et un film qui casse la chronologie classique donnent un dynamisme qui m’a plu. Par exemple, la scène d’ouverture est sur le vote de la légalisation de l’avortement, on entre direct dans le sujet. Si tu as l’occasion de le voir, au cinéma ou plus tard à la télé, je t’y encourage vivement 😊

      Aimé par 1 personne

      1. En fait ce qui est bien avec ce film, c’est qu’il est très riche, et que de nombreux choix ont été faits. On peut être d’accord ou pas, il y a un parti pris et c’est peut-être ça qui a rendu le récit si passionnant 😉
        Je garde le titre du film en tête, en tout cas !

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s