Roman·Saga

Hercule Poirot, tome 35 : Le Crime d’Halloween, Agatha Christie

Bonjour tout le monde !! đŸ€—

J’espĂšre que vous allez bien en cette journĂ©e, de mon cĂŽtĂ© tout va bien. Je m’habitue peu Ă  peu Ă  mon rythme de vie et tous les changements occasionnĂ©s. Et surtout, je commence peu Ă  peu Ă  me repĂ©rer dans les rues donc c’est une trĂšs bonne chose.

Niveau lecture, j’avais pu emmener dans mes cartons des livres que je voulais avoir avec moi ici. Evidemment ce ne sont que des romans policiers mais d’auteurs diffĂ©rents. J’avais gardĂ© Le Crime d’Halloween Ă©crit par Agatha Christie spĂ©cialement pour cette pĂ©riode automnale.

Résumé :

Auteur : Agatha Christie

Genre : Policier

Édition : Le Masque

Année : 2012

Nombre de pages : 288 pages

Titre original : Hallowe’en Party (1969)

Fait partie de la saga Hercule Poirot

Le 31 octobre, entre sorciĂšres et chauves-souris, c’est la fĂȘte du potiron !
Pour marquer l’Ă©vĂ©nement, Mme Drake, une romanciĂšre un peu originale, organise une soirĂ©e pour les enfants du village. Joyce, l’une des fillettes, se vante devant l’Ă©crivain d’avoir assistĂ© Ă  un meurtre. Bien sĂ»r, personne ne la prend au sĂ©rieux : Joyce est connue pour toujours vouloir se rendre intĂ©ressante. Pourtant, Ă  l’issue de la fĂȘte, c’est bien son cadavre qui est retrouvĂ© dans la bibliothĂšque… Qui a pu vouloir Ă©liminer un si jeune tĂ©moin ?

Mon avis :

Dans ce tome, on y retrouve une trĂšs chĂšre amie Ă  Hercule Poirot : Ariadne Oliver dont je vous avais dĂ©jĂ  parlĂ© dans d’autres chronique : Une mĂ©moire d’Ă©lĂ©phant, Poirot joue le jeu, ainsi que le superintendant Spence Ă  la retraite, grand ami Ă©galement de Hercule Poirot que j’ai rencontrĂ© dans Le flux et le reflux. Je trouve cela hyper plaisant de retrouver des personnages par-ci par-lĂ  au grĂ© des lectures du dĂ©tective belge Hercule Poirot. Étant donnĂ© que je ne les lis pas dans l’ordre, j’ai d’autant plus la surprise de faire des liens par hasard.

Le Crime d’Halloween commence par les prĂ©paratifs d’une fĂȘte pour les enfants sur le thĂšme du potiron et d’Halloween. Une enfant, Joyce, aimant se faire remarquer, annonce avoir Ă©tĂ© tĂ©moin d’un crime il y a quelques annĂ©es. Cependant, Ă  la fin de la fĂȘte c’est elle qu’on trouvera morte noyĂ©e. Ariadne Oliver prĂ©sente Ă  la fĂȘte court chez Hercule Poirot pour lui demander de l’aide. Ce ne fut pas une enquĂȘte facile car derriĂšre ce meurtre se cache en rĂ©alitĂ© des crimes passĂ©s non rĂ©volus. Notre dĂ©tective privĂ© prĂ©fĂ©rĂ© a donc du pain sur la planche et nous, lecteurs, sommes toujours dans le flou le plus total par rapport au coupable.

Au risque de me rĂ©pĂ©ter mais une des raisons pour laquelle je prĂ©fĂšre et donc adore les romans policiers de l’Ă©poque c’est que le coupable est impossible Ă  deviner. Quand on devine trop tĂŽt ou trop vite, et ce sans surprise Ă  la fin, je suis déçue car je ne vois pas toujours l’intĂ©rĂȘt de continuer vu que le suspense de l’enquĂȘte n’existe plus. Il y a des exceptions mais j’aime ĂȘtre surprise. Si vous ĂȘtes comme moi, alors ce roman vous plaira car le coupable n’est annoncĂ© qu’Ă  la fin aprĂšs un suspense presque intenable. Il fallait s’en douter mais impossible de dĂ©couvrir qui c’Ă©tait.

J’ai mis un peu de temps Ă  lire ce roman et donc j’avais cette sensation de ne pas avancer comme je le voulais. C’est un livre qui se dĂ©vore mais par manque de temps et de grosse fatigue en rentrant travailler, il m’Ă©tait donc impossible d’enchainer les chapitres au rythme que je voulais. Le jour fĂ©riĂ© m’a permis de bien avancer dans l’aprĂšs-midi. Comme tous les Agatha Christie, j’ai envie d’en lire d’autres, et heureusement j’en ai quelques-uns en rĂ©serve (et d’autres dont j’ai envie de relire đŸ€«).

Le Crime d’Halloween est un roman policier en compagnie d’Hercule Poirot, Ariadne Oliver et le superintendant Spence alors retraitĂ©. Les personnages ont vieilli mais leur luciditĂ© n’a pas disparu. Nous sommes balayĂ©s d’enquĂȘtes en enquĂȘtes et d’interrogatoires en interrogatoires des diffĂ©rents habitants du village. Juste par la discussion, le cĂ©lĂšbre dĂ©tective Ă  la moustache parfaite rĂ©ussira Ă  trouver le coupable et donc Ă  satisfaire la lectrice que je suis.

Sur Instagram, j’ai vu plusieurs personnes lire ce roman Ă  la pĂ©riode d’Halloween donc si vous en faites partie, n’hĂ©sitez pas Ă  me dire votre avis ou alors s’il vous tente dans les commentaires âŹ‡ïž

Je vous souhaite une trĂšs bonne fin de semaine et l’on se retrouve tout bientĂŽt pour un prochain article đŸ„

Laure

6 commentaires sur “Hercule Poirot, tome 35 : Le Crime d’Halloween, Agatha Christie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s