Films·Films & SĂ©ries

Le Tombeau des Lucioles

Hello tout le monde !! 😊

J’espĂšre que vous allez tous trĂšs bien ! Aujourd’hui on se retrouve dans un nouvel article pour vous parler d’un film que j’ai vu en compagnie d’une amie qui voulait absolument me montrer cet animĂ©. Il s’agit du film Le Tombeau des Lucioles de Isao Takahata. Peut-ĂȘtre l’avez-vous dĂ©jĂ  vu, moi non et malgrĂ© qu’il soit sĂ»rement trĂšs connu je voulais quand mĂȘme vous partager mon avis et le faire dĂ©couvrir Ă  ceux qui ne l’ont pas vu.

Bande-annonce :

Mon avis :

C’est rare que je reste autant de temps devant mon article sans savoir quoi Ă©crire. Oui j’ai pris des notes pour vous donner mon avis suite Ă  mon visionnage, oui j’ai des choses Ă  dire mais en mĂȘme temps le film m’a tellement bouleversĂ©e qu’en revoyant les images de la bande-annonce j’en ai le coeur gros. Si vous avez envie de passer une soirĂ©e hyper joyeuse et festive, ce n’est pas tellement le genre de film que je vous recommande. Il part d’une histoire vraie, d’une autobiographie se nommant La tombe des lucioles de Akiyuki Nosaka. Je ne l’ai pas lu mais de ce que j’ai compris la fin est diffĂ©rente dans le film, c’est une inspiration.
Le film est sorti en 1988 au Japon mais il n’est parvenu dans les salles de cinĂ©ma français qu’en 1996 car il avait fait un flop Ă  l’Ă©tranger. Les japonais pensaient que ce serait un film gai et joyeux sur des enfants (voire mĂȘme avec une forme de propagande) et ce fut tout l’inverse.

Pour faire simple, l’histoire se passe au Japon, dans la ville de KobĂ© lors de l’Ă©tĂ© 1945. La question de la guerre est omniprĂ©sente entre les bombardements qui font rage, la fuite, la faim et la peur. Deux enfants, Seita et Setsuko, alors orphelins, sont confrontĂ©s Ă  la duretĂ© de la guerre, s’installent chez une tante. TrĂšs rapidement, ils ne se sentent plus trop Ă  leur place et fuient dans un refuge qu’ils ont eux-mĂȘmes crĂ©Ă© pour tenter de survivre et faire face Ă  la malnutrition et Ă  l’abandon. Le garçon, ĂągĂ© de 14 ans va alors devoir s’occuper de sa petite soeur de 4 ans pour lui trouver Ă  manger, lui garder ses rĂȘves d’enfants et ses espoirs, pour qu’elle grandisse entourĂ©e de son innocence.

Le Tombeau des lucioles : Photo

C’est le deuxiĂšme animĂ© que je regarde, le premier Ă©tant Your Name (la chronique est juste ici). Les images sont vraiment trĂšs belles, trĂšs lumineuses et il y a des scĂšnes, notamment avec les lucioles sur le lac, qui sont tout bonnement incroyables ! C’est fĂ©Ă©rique dans un contexte de guerre comme si la nature et sa magie ne disparaissent pas face aux atrocitĂ©s du monde, comme pour encore Ă©gayer Seita et sa soeur Setsuko.

Les musiques sont envoĂ»tantes mais chargĂ©es de tristesse, dĂšs les premiers mots prononcĂ©s Ă  l’Ă©cran accompagnĂ©s de la musique j’avais le coeur gros comme une maison. Vu qu’il y avait mon amie Ă  cĂŽtĂ© de moi je me retenais de pleurer tout du long (mĂȘme si j’avais des larmes que je dissimulais ^^) mais alors la fin… On le sait dĂšs le dĂ©part mais c’est triste, mais triste de chez triste.
La durĂ©e est assez classique pour un film d’animation car elle est de 1h30 ce qui me semble assez raisonnable. Il y a peu de dialogues, la musique offre une trĂšs grande place aux Ă©motions personnelles, le rythme est intense, dense tout en Ă©tant rempli d’une Ă©trange douceur. La balance entre la duretĂ© de la guerre, les moyens pour survivre et l’enfance, la candeur, le rire fait une opposition rĂ©ussie entre bonheur et guerre. Cette enfance incarnĂ©e par Setsuko est contrebalancĂ©e par Seita qui deviendra adulte, indĂ©pendant et autonome bien trop vite.

Quand je vois des films tristes le soir, il me faut toujours un temps avant de dormir parce que sinon j’y repense. Et mĂȘme si lĂ  dans les faits nous avons vu autre chose (dont je vous parlerai prochainement) et discutĂ©, la nuit j’avais les images qui me revenaient, la voix des personnages, des scĂšnes et la musique. Je pense que je reverrai ce film car c’est un fort tĂ©moignage sur l’histoire japonaise durant la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup de symboles sont glissĂ©s dans le scĂ©nario et dans les images qu’il faut le revoir plusieurs fois pour tous les voir et les comprendre.

Le Tombeau des Lucioles - Critique du film. - World of Naruto. ❞
La boite de bonbons remplie de symboles et qui acompagne Seita et Setsuko tout le long de l’histoire comme une douceur rĂ©confortant les coeurs bercĂ©s de dĂ©sillusions.

Le titre du film, Le Tombeau des Lucioles, est une belle mĂ©taphore : les lucioles sont les insectes mais sont Ă©galement les bombes lĂąchĂ©es par les avions amĂ©ricains au-dessus du Japon. D’ailleurs, si on regarde bien l’affiche du film on peut y voir un avion tout en haut. Dans la premiĂšre version de l’affiche on ne voyait pas trĂšs bien cet avion, c’est un fan aprĂšs la mort du rĂ©alisateur qui a dĂ©couvert cela.

Le Tombeau des Lucioles est un film bouleversant mais beau. Triste, pesant et lourd sur le coeur mais trĂšs beau, rempli de dĂ©sespoir, de chagrin et de douloureuse fatalitĂ© face Ă  la guerre. Je vous conseille vraiment de le voir car il mĂ©rite d’ĂȘtre vu par le plus grand nombre. Je regrette mĂȘme de ne pas l’avoir vu plus tĂŽt. Je n’ai vu que deux animĂ©s, les deux conseillĂ©s par cette mĂȘme amie, alors croyez-moi que je vais de nouveau me tourner vers elle pour m’en faire dĂ©couvrir d’autres !
Un proverbe dit que « la premiĂšre victime de la guerre est l’innocence », ce film ne pourra que vous le prouver.

Je vous partage Ă©galement une vidĂ©o du Youtubeur Nota Bene qui parle de ce film. Il faut l’avoir vu car il spoile puisqu’il raconte historiquement ce qu’il s’est passĂ© pendant cette pĂ©riode. La prĂ©sence des japonais durant la Seconde Guerre mondiale et les forces amĂ©ricaines bombardant le Japon, ainsi que les enjeux sont abordĂ©s. C’est trĂšs intĂ©ressant et j’y ai appris pleins de choses permettant de voir le film avec sa richesse historique.

J’ai bien conscience que ce n’est pas l’article le plus joyeux que je vous ponds lĂ  mais, Ă  mes yeux, il mĂ©ritait une chronique sur mon blog. N’hĂ©sitez pas Ă  me dire ce que vous avez pensĂ© de ce film si vous l’avez vu ou s’il vous tente dans les commentaires âŹ‡ïž

Je vous souhaite à tous une trùs bonne semaine et on se retrouve trùs bientît dans un nouvel article 😘💛

Laure

Publicité

14 commentaires sur “Le Tombeau des Lucioles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s