Films

The Immigrant

Hello tout le monde !! 😊

J’espĂšre que vous allez tous trĂšs bien aujourd’hui. Pour ma part, le soleil est au rendez-vous et c’est vraiment trĂšs agrĂ©able 😊 les tempĂ©ratures vont recommencer Ă  grimper la semaine prochaine mais cela ne m’empĂȘchera pas d’aller faire des balades Ă  vĂ©lo đŸšŽđŸ»â€â™€ïž

Je reviens pour vous parler d’un film que j’ai vu dimanche dernier sur le site internet d’Arte. Ils mettent beaucoup de film en libre accĂšs pour compenser l’absence du Festival de Cannes cette annĂ©e. Je suis tombĂ©e sur le film The Immigrant avec Marion Cotillard et cela m’a tentĂ© mĂȘme si je ne connaissais pas du tout. Cela m’a permis aussi de dĂ©couvrir Joaquin Phoenix (il joue le Joker) et l’acteur Jeremy Renner qui joue dans les Marvel.

Bande annonce :

Mon avis :

J’ai mis autant de temps Ă  vous faire la chronique c’est parce que le film m’a troublĂ©e, m’a fait mal et j’ai eu du mal Ă  savoir quoi dire. La nuit aprĂšs avoir vu ce film j’ai fait que d’y repenser donc le soir d’aprĂšs j’ai vu un film que j’adore et marrant pour m’aider Ă  aller mieux.

On suit Ewa qui immigre de Pologne vers les États-Unis dans cet optique de rĂȘve amĂ©ricain avec sa soeur. Malheureusement rien ne se passe comme prĂ©vu, sa soeur ayant la tuberculose ne peut pas ĂȘtre admise sur le continent et leur famille ne vient pas les chercher. C’est Bruno Weiss qui viendra recueillir la jeune femme. Pour qu’Ewa puisse ramener sa soeur avec elle il faut lui payer les soins qui coĂ»tent excessivement cher. Elle n’a d’autres choix alors de se prostituer avec M. Weiss comme proxĂ©nĂšte.

The Immigrant : Photo Marion Cotillard

Le rĂ©sumĂ© n’est pas joyeux et le film non plus. Nous assistons au monde de la nuit rempli de sexe et de cabarets, de magie et de rĂȘves enflouĂ©s. Nous assistons Ă  la dĂ©bauche des femmes pour survivre dans ce monde amĂ©ricain oĂč le rĂȘve d’une vie meilleure n’est plus vraiment lĂ . Mais en mĂȘme temps on suit Ewa et sa vie misĂ©reuse, remplie de fatalitĂ©s horribles oĂč tout s’Ă©croule autour d’elle et pourtant elle reste lĂ , pleine d’espoir et faisant pour sa soeur. L’amour de sa soeur contre son estime Ă  elle.
Dans le film, elle dira mĂȘme qu’elle se dĂ©teste de faire ça, elle prie Dieu non pas pour lui pardonner mais pour qu’elle puisse quand mĂȘme obtenir son Salut malgrĂ© ce qu’elle fait. J’ai trouvĂ© ces scĂšnes poignantes et douloureuses. D’ailleurs j’ai vu le film en VO et je vous le conseille car il y a diffĂ©rentes langues de parlĂ©es.

Le film n’est pas gore, il est juste sombre. Sombre dans la condition humaine entre une femme qui se retrouvera soumise Ă  un triangle amoureux, mĂȘme si la romance est trĂšs secondaire et lĂ©gĂšre dans l’histoire. Ewa est une magnifique femme, fragile mais solide pour endurer tout ce qu’elle va vivre. Marion Cotillard est stupĂ©fiante dans ce rĂŽle tout comme Joaquin Phoenix. Ce duo fonctionne Ă  merveille rempli de dĂ©sespoir, de dĂ©sarroi, de dĂ©crĂ©pitude de la vie, de larmes mais aussi d’espoirs et de tendresse.

The Immigrant : Photo Jeremy Renner, Marion Cotillard

Le final, et je ne vous spoile rien, est grandiose sur le plan artistique et de la rĂ©alisation. La scĂšne finale est d’une beautĂ©, montrant les deux personnages dans deux conditions et positions diffĂ©rentes et ce n’est pas ce qu’on s’attendait au dĂ©but du visionnage. La musique est magnifique tout du long et je trouve cela important car elle donne une atmosphĂšre Ă  chaque scĂšne. The Immigrant est un film qui m’a touchĂ©e, bouleversĂ©e, j’ai mĂȘme pleurĂ© Ă  certaines scĂšnes tellement c’Ă©tait triste mais d’une triste fatalitĂ© comme si tout s’arrĂȘtait.

Le lendemain, le film Ă©tant encore disponible j’ai revu les scĂšnes qui m’avaient marquĂ©es (oui je sais je suis bizarre mais passons ^^) pour me les imprĂ©gner. Le thĂšme de l’immigration, d’Ellis Island et des flux migratoires des annĂ©es 1920 est trĂšs bien menĂ©. Chaque personnage et acteur joue Ă  la perfection, les Ă©motions et les dĂ©bats psychologiques de chacun sont bien retranscrits. Cela pousse Ă  la rĂ©flexion et Ă  se demander ce qu’on aurait fait Ă  la place de ces derniers.

Je ne sais pas si ma chronique est claire mais en l’Ă©crivant, les Ă©motions et les scĂšnes du film me reviennent et j’en reste troublĂ©e. Je ne peux que vous conseiller de voir ce film, le rĂȘve amĂ©ricain a pour beaucoup d’immigrĂ© Ă©tĂ© un rĂ©el cauchemar. L’espoir n’Ă©tait plus lĂ  et les conditions de vie n’ont plus. La vie n’est pas toujours toute belle et toute rose et cela permet de relativiser, le film parle d’une autre Ă©poque que la nĂŽtre mais pourtant nous connaissons aussi ces flux migratoires vers le rĂȘve europĂ©en… Et les sacrifices et traumatismes de ceux qui font le trajet.

The Immigrant : Photo Joaquin Phoenix, Marion Cotillard

Si jamais vous avez vu ce film, n’hĂ©sitez pas Ă  m’en parler cela m’intĂ©resse grandement de pouvoir en discuter avec vous 😊 Je vous le redis mais si vous en avez l’occasion regardez-le. The Immigrant est bouleversant Ă  souhait mais beau.

Je vous souhaite à tous un trùs bon dimanche et une trùs bonne semaine prochaine 😊 Je vous embrasse et vous dis à bientît 😘

Laure

11 commentaires sur “The Immigrant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s