Lectures

Le Charretier de « La Providence », Georges SIMENON

Hello tout le monde !!! 😊

Comment allez-vous ? Pour ma part je vais trĂšs bien, je me suis accordĂ©e quelques jours de vacances sans travail ni rien et avec le soleil qui arrive cela fait du bien. J’ai pu refaire du vĂ©lo et mĂȘme si j’ai galĂ©rĂ© Ă  monter les cĂŽtes cela m’a rendue heureuse de pouvoir en refaire aprĂšs 9 mois 😍 De plus, pour la premiĂšre fois je suis dehors Ă  Ă©crire cet article, dans mon jardin et c’est si agrĂ©able 🌞

Je reviens pour vous Ă©crire un article concernant une de mes derniĂšres lectures. Avec le confinement, j’ai pu prendre du temps pour lire un peu tous les soirs ou regarder des films, c’est bien mieux que de passer ses soirĂ©es et nuits Ă  travailler 😂 Je continue donc l’avancĂ©e du tome 1 Tout Maigret pour vous parler du deuxiĂšme roman. Je ne les lis pas Ă  la suite car entre chaque je lis un autre livre pour changer de l’Ă©criture et du thĂšme et faire de nouvelles dĂ©couvertes.

Résumé :

Des faits le plus minutieusement reconstituĂ©s, il ne dĂ©gageait rien, sinon que la dĂ©couverte des deux charretiers de Dizy Ă©tait pour ainsi dire impossible. Le dimanche – c’Ă©tait le 4 avril -, la pluie s’Ă©tait mise Ă  tomber Ă  verse dĂšs trois heures de l’aprĂšs-midi. A ce moment, il y avait dans le port, au-dessus de l’Ă©cluse 14, qui fait la jonction entre la Marne et le canal latĂ©ral. deux pĂ©niches Ă  moteur avalantes, un bateau de dĂ©chargement et une vidange. Un peu avant sept heures, alors que commençait le crĂ©puscule, un bateau-citerne, l’Eco-III, s’Ă©tait annoncĂ© et avait pĂ©nĂ©trĂ© dans le sas.

Mon avis :

Nous retrouvons dans ce roman le commissaire Maigret qui doit rĂ©soudre une nouvelle enquĂȘte. On a retrouvĂ© le corps d’une femme dans la paille d’une Ă©curie. Le rĂ©sumĂ© que je vous ai mis n’apporte rien et il faut savoir que dans le tome oĂč je lis ses aventures il n’y a pas de rĂ©sumĂ© donc je n’avais aucune idĂ©e de quoi le livre parlait. Ici a juste Ă©tĂ© notĂ© les premiers mots du roman.

J’ai donc Ă©tĂ© drĂŽlement surprise d’arriver au port de Dizy et de voir que toute l’histoire n’allait se passer que dans cette ville. Tout le monde parait suspect ou presque, les personnages sont Ă©tranges et l’on se pose pleins de questions. Nous suivons l’enquĂȘte au mĂȘme rythme que Maigret, nous avons les mĂȘmes informations que lui et forcĂ©ment les mĂȘmes intuitions. Je trouve cela trĂšs agrĂ©able car lorsque nous arrivons aux derniĂšres pages nous savons qui est le coupable et nous attendons juste l’explication. Cela rejoint le mĂȘme type d’Ă©criture que les Sherlock Holmes ou encore les Hercule Poirot, l’explication finale Ă©claire l’entiĂšretĂ© du livre et pourtant durant notre lecture nous ne sommes pas perdus.

L’histoire Ă©tait trĂšs addictive, j’ai dĂ©vorĂ© les pages Ă  des heures trĂšs tardives sans m’en rendre compte. Le seul Ă©lĂ©ment qui m’a dĂ©rangĂ© est le vocabulaire employĂ©. Nous sommes dans un port et le langage des marins et des pĂȘcheurs n’est pas forcĂ©ment le langage commun… C’est donc assez difficile de suivre et de comprendre toutes les descriptions. Je reconnais que parfois j’ai Ă©tĂ© perdue dans les dĂ©tails ne sachant pas vraiment oĂč nous nous trouvions gĂ©ographiquement. Cela ne m’a pas dĂ©rangĂ©e pour la suite de la lecture et j’ai quand mĂȘme rĂ©ussi Ă  comprendre.

Dans ce roman, nous avons une autre facette de Maigret, il est plus distant vis-Ă -vis de l’histoire car justement ce sont les personnages de l’intrigue qui prennent toute la place et qui sont au devant de la scĂšne. Il n’y pas d’ordre spĂ©cifique de lecture des diffĂ©rentes aventures du commissaire Maigret mais je pense que commencer par lui n’est pas le plus Ă©vident. Je les lis dans l’ordre chronologique car l’Ă©dition que j’ai est ainsi, cela me semble le plus logique.

Ce n’est pas une lecture que je recommanderai Ă  des jeunes lecteurs au niveau du vocabulaire employĂ© mais pour des personnes qui lisent beaucoup ou qui n’ont pas peur de prendre un dictionnaire pour les mots compliquĂ©s (et comme ça on en apprend pleins de nouveaux) je ne peux que vous y inviter car l’histoire en vaut vraiment la peine ! La condition humaine est placĂ©e au centre du livre et c’est ce que j’apprĂ©cie chez Georges Simenon.

Si vous l’avez lu n’hĂ©sitez pas Ă  me donner votre avis 😊

Je vous souhaite une trĂšs bonne fin de semaine et une agrĂ©able journĂ©e, Ă  bientĂŽt 😘💛

Laure

12 commentaires sur “Le Charretier de « La Providence », Georges SIMENON

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s